Image Alt

Burkina Faso : Le Moro Naba Bâongho II (roi des mossi)

Burkina Faso : Le Moro Naba Bâongho II (roi des mossi)

Cet homme, dont l’histoire sera comptée, vient du Burkina Faso, dont le leitmotiv est le pays des hommes intègres, riche d’une 60ène d’ethnies. Les Mossi en sont la majorité. La langue la plus parlée est le moré. Il se nomme Sa Majesté le Moro Naba Bâongo II, 37ème roi depuis 1982 jusqu’à présent.

Le Moro Naba Bâongho II est l’un des descendants de Naba Ouedraogo, ancêtre fondateur du royaume des mossi. Il réside à Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. Il vit entouré de ses sujets et de ses ministres.

À ce jour, la modernité a pris place avec les gouvernements politiques modernes, ne conférant pas de réels pouvoirs au roi. Mais, son importance est quasiment présente sur la scène politique.

Sa Majesté le Moro Naba, est le garant et protecteur de l’histoire, des coutumes et des traditions de la culture des mossi. Son influence et son autorité très importantes, lui viennent de sa grande écoute, de sa sagesse et du dialogue qu’il entame parmi les hommes.

Œuvrant pour la paix au Faso, il est un exemple dans la résolution de différents conflits et crises au Burkina Faso. De nombreuses personnes le sollicitent en privé au quotidien, pour la médiation de leurs problèmes.

Nous nous rappelons de l’insurrection populaire du 28 octobre 2014 contre l’ancien président du Faso Blaise Compaoré, dont il a joué un très grand rôle pour le retour de la stabilité et la paix.

Egalement, nous pouvons ajouter la tentative du coup d’état manqué le 16 septembre 2015, où encore il a mis de tout son poids, pour un retour à la normale.

Sa Majesté le Moro Naba en tant que personnalité morale est le dernier rempart quand tout semble être perdu.

Sans aucune distinction, conseils et audiences il en procure. Les citoyens, les organismes
Étatiques, les autorités religieuses, … le sollicitent.

D’une grande générosité et d’humilité, il aide de nombreuses associations et fondations.

Son mérite lui vaut de nombreuses distinctions non exhaustives à savoir :

Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique en 2017
Certificat honorifique du COPTAC en 2017
– Grand-croix de l’ordre national (plus haute distinction) le 4 décembre 2015
– Ambassadeur du Progrès Africain en 2012
– Honoré par la Universal Peace Federation en novembre 2008
– Lauréat du prix CIVIPAX en 2007
– Grand officier de l’International Military Sport Council

Sa Majesté le Moro Naba Bâongho II est un passionné de foot. Il a joué en première division à l’Union Sportive de Ouagadougou (USO) comme gardien de but. Dans cette optique, il a mis en place une Coupe nommée « Mogho Naaba Bâongho ».

Il est également un écrivain, et ses œuvres sont constituées de poèmes traitant plusieurs thématiques comme l’amitié, le pardon et la solidarité.

Lors de la dédicace d’une de ses œuvres « Le Soleil Éclatant », il dit : « J’ai voulu donner ma contribution pour la postérité à travers ce recueil de poèmes. Pour les uns, c’est un recueil de poèmes, pour d’autres ce sont des pensées philosophiques. Dans tous les cas, je pense qu’il est temps d’écrire pour la postérité, pour la jeunesse afin que nos enfants et petits-enfants aient des repères écrits par les garants de la tradition. Des repères écrits pour ceux qui pensent que la tradition a toujours un rôle à jouer dans notre modernité, dans notre volonté de vivre ensemble, dans notre développement. »

En somme, Sa Majesté le Moro Naba Bâongho II est un grand emblème culturel et traditionnel qui œuvre beaucoup pour la paix au Burkina Faso. Lorsque, la nation Burkinabè, faisait naufrage, il est venu à son secours. Nous sommes fiers de l’avoir. Nous lui souhaitons une longue vie et puisse toujours servir.

lien vidéo⇒ cliquez ICI

 


The Moro Naba Bâongho II (King of mossi)

This man, whose history will be counted, comes from Burkina Faso, whose leitmotiv is the country of the men of integrity, rich in 60 ethnic groups. The Mossi are the majority. The most spoken language is Moré. He is called His Majesty the Moro Naba Bâongo II, 37th king since 1982 until now.

Moro Naba Bâongho II is one of the descendants of Naba Ouedraogo, founding ancestor of the Mossi kingdom. He lives in Ouagadougou, the capital of Burkina Faso. He lives surrounded by his subjects and ministers.

To date, modernity has taken place with modern political governments, not giving real powers to the king. But, his importance is almost present on the political scene.

His Majesty the Moro Naba is the guarantor and protector of the history, customs and traditions of the Mossi culture. His influence and his very important authority, come from his great listening, his wisdom and the dialogue that he initiates among the men.

Working for peace in Faso, he is an example in the resolution of various conflicts and crises in Burkina Faso. Many people solicit him privately on a daily basis to mediate their problems.

We remember the popular uprising of October 28, 2014 against the former president of Faso Blaise Compaoré, which he played a very big role in the return of stability and peace.

Also, we can add the failed coup attempt on September 16, 2015, where again he put all his weight, for a return to normalcy.

His Majesty the Moro Naba as a moral personality is the last bastion when all seems to be lost.

Without any distinction, advice and hearings are provided. The citizens, the State organizations State, religious authorities, … request it.

With great generosity and humility, he helps many associations and foundations.

His merit earned him many non-exhaustive distinctions, namely:
– Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique en 2017
– Certificat honorifique du COPTAC en 2017
– Grand-croix de l’ordre national (plus haute distinction) le 4 décembre 2015
– Ambassadeur du Progrès Africain en 2012
– Honoré par la Universal Peace Federation en novembre 2008
– Lauréat du prix CIVIPAX en 2007
– Grand officier de l’International Military Sport Council

His Majesty the Moro Naba Bâongho II is a soccer fan. He played in the first division at the Union Sportive de Ouagadougou (USO) as goalkeeper. In this perspective, he has set up a cup named “Mogho Naaba Bâongho”.

He is also a writer, and his works consist of poems dealing with several themes such as friendship, forgiveness and solidarity.

During the dedication of one of his works “Le Soleil Éclatant”, he said: “I wanted to give my contribution for posterity through this collection of poems. For some, it is a collection of poems, for others it is philosophical thoughts. In any case, I think it is time to write for posterity, for the youth, so that our children and grandchildren have landmarks written by the guarantors of the tradition. Landmarks written for those who think that tradition still has a role to play in our modernity, in our willingness to live together, in our development. “

In short, His Majesty the Moro Naba Bâongho II is a great cultural and traditional emblem who works a lot for peace in Burkina Faso. When the Burkinabe nation was sinking, he came to its rescue. We are proud to have him. We wish him a long life and may he always serve.

Video link here

Article traduit par Anselme

Commentaires

  • Dabré
    mai 22, 2021

    Oui le grand Moro Naba Baongho , une vraie richesse pour le Burkina Faso. Bravo au rédacteur pour cette belle rédaction.

    Répondre
    • ANSELME
      mai 29, 2021

      Merci DABRÉ pour votre commentaire. Le meilleur reste à venir.

      Répondre

Poster un commentaire

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit sed.

Follow us on